jeudi 15 septembre 2011

La vie quoi...

Pour répondre à une question qui m'a été posée à plusieurs reprises ces derniers temps : non je n'ai pas arrêté l'écriture. J'ai simplement suivi mon envie, mon instinct, celui de prendre du recul, celui de ne plus penser écriture lecture. Ces six derniers mois, j'ai traversé une période de boulot intense, qui ne laissait la place à aucune activité créatrice. Au début de l'année, j'ai mené de front mes deux activités : travail et écriture. J'ai terminé au mois de mars mon 3e roman que je n'ai relu qu'une fois. J'ai cru bon démarcher... [Lire la suite]

lundi 31 janvier 2011

Parce que...

Parce que l'activité alimentaire a repris plus vite (et plus fort) que prévu, parce que souvent, on est contraint de perdre sa vie à la gagner, donc de sombrer dans ce vulgaire concept de "travailler pour vivre", "faire bonne figure", parce qu'on se consacre à des activités dont on se fou littéralement... Parce que la vie n'est pas un long fleuve tranquille, parce que les facteurs énergie et motivation (deux facteurs souvent liés dans les deux sens) sont déterminants dans la quête du scribouillard, parce que la vie... [Lire la suite]
Posté par dessinemoi1roman à 15:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 24 novembre 2010

En coup de vent

Je passe en coup de vent pour vous donner un peu de nouvelles. La morosité ambiante (le froid, les impôts, l'actualité, le dernier post de ce blog) ne m'empêche pas d'avancer dans mes projets. J'ai enfin réussi à redémarrer le train de l'écriture. Je suis reparti au charbon et je viens de conclure la page 118 de mon roman intitulé "Anarchie". C'est encourageant, l'histoire prend vraiment forme, j'espère que ce n'est pas que le sursaut de la bête en train d'agoniser (humour). Comme je l'ai fait pour la page 99 au mois... [Lire la suite]
Posté par dessinemoi1roman à 17:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 2 novembre 2010

Comme un canard

Un jardin, des canards, des oies, des bancs publics, des lectrices, les feuilles d'automne. Voilà le tableau. Le joli tableau dans lequel je me suis fondu en ce dimanche dernier. Tiens, je ne connaissais pas trop le quartier des Batignoles. Je n'étais même pas certain de le localiser. Paris est grand, Paris est varié et le parcours touristique que j'aime faire quand je suis de repos est souvent le même à quelques variations près. Alors changeons. Dimanche, 13h30. Une maman accroupie tient son petit garçon, blondinet ému par des... [Lire la suite]
Posté par dessinemoi1roman à 14:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 29 octobre 2010

Et si vous votiez ?

Golden Blog Awards, les salons de l'hôtel de ville à Paris, une petite récompense ou rien, des nouvelles têtes, des passionnés. Je fréquente assez peu la blogosphère, par manque de temps essentiellement. Il existe pourtant de nombreuses pépites qui mériteraient qu'on vote pour elles. Je ne prétends pas en faire partie, mais j'espère que le ton de ce blog vous est singulier et qu'il apporte un peu calme dans l'agitation du web. Madame Écriture, mademoiselle Idée, messieurs les Mots, mon colocataire et moi-même, vous exhortons à... [Lire la suite]
Posté par dessinemoi1roman à 10:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 23 septembre 2010

Épuisement passager

Épuisement passager. Sensation de vide, perte totale d'énergie. L'écriture me demande une énergie folle que je n'ai pas en ce moment. Quand j'écris, je me dis qu'il faudrait me brancher sur une centrale électrique, voire nucléaire. Je consomme, je consume. Ce blog, exception qui confirme ma règle actuelle, je me disperse, je me dissous, je n'écris plus, je n'apprécie pas ce que je lis. Le pire dans tout  ça, c'est que je me sens inspiré. Mes obsessions sont là, elles ne demandent qu'à sortir. Mon "moi inconscient"... [Lire la suite]
Posté par dessinemoi1roman à 15:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 7 août 2010

Un petit message en passant

Ce message est pour vous qui passez par hasard, ou pour toi que je connais et qui fidèlement vient me visiter quotidiennement. Vous vous faites rares. Sur ce blog comme sur les autres, dans le métro comme dans les rues. Au mois d'Août les serveurs informatiques (comme ceux de bars et des restaurants parisiens) "déchauffent"... J'aurais pu dire refroidissent, mais le verbe inventé "déchauffer" est plus approprié en cette saison estivale (quoique, il pleut au moment où je vous parle). Il reste quelques internautes,... [Lire la suite]
Posté par dessinemoi1roman à 23:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 24 juillet 2010

Sur une île, quelque part, jamais seul

Le bateau tangue de plus en plus fort. Les flots le submergent, je sais maintenant que mes heures, mes minutes sont comptées. Cette traversée au bout du monde, c'était une aventure pour moi. J'avais peu vécu jusqu'à ce moment là, je devais me rattraper. L'avion je ne supportais plus. Le crash récent du vol Rio-Paris avait clairement montré qu'en cas d'avarie, on n'a aucune chance de survie. Sur un bateau, même en cas de tempête, on a une chance, si infime soit-elle. Et puis, même si on y reste, on a le temps de s'y faire, plus que les... [Lire la suite]
dimanche 27 juin 2010

La fièvre du samedi fin d'après-midi

Une chaleur à crever, une rame remplie, un métro toutes les 5 minutes. Quelle réjouissance. Une carte à plus de 56€ mensuels, un métro vieux, crade, sans clim, mal foutu... Et ses passagers... Chacun est collé, compressé contre son voisin. Une belle paire de seins écrasée contre mon dos, le souffle tiède d'un homme que je sens défaillir, une poussette, la mère qui se croit prioritaire, unique, attention, je me fiche de la foule, je suis avec l'élu, mon enfant (qui est largement en âge de marcher et qui n'est pas handicapé).... [Lire la suite]
samedi 19 juin 2010

Au travail

Après la mise au vert, et l'expression de ma frustration dans le post précédent, j'ai enfin trouvé un mode de fonctionnement. Revenir aux fondamentaux. C'est à dire, vivre avec ma vision personnelle de l'écriture  sans  me prendre la tête, me compliquer la vie, et sans chercher ailleurs ce qui pourrait alimenter mon moulin. Cela fait quelques mois que j'ai franchement beaucoup de mal à m'y mettre, et maintenant je sais ce qui me bloque : mes petits acquis. Mes 2 romans terminés et le fait que je vous en parle, je vous... [Lire la suite]