vendredi 5 octobre 2012

Paris gagné ?

  Ça y est ! "Quoi ça y est ? Tu as été édité ?" Que nenni, rien de nouveau depuis "Lettres Majuscules". Enfin si, je suis sur un nouveau projet d'écriture dont le titre de travail est "Jah n'est plus" mais qui pourrait devenir "Toi, petit Raphael". Je n'en dit pas plus pour le moment mais je vous assure, les trente pages que j'ai, ça déchire grave, je suis très fier de moi et c'est assez rare pour le souligner. Donc pour revenir à l'affirmation de départ : ça y est ! J'ai tout changé. J'ai quitté mon amour de ville qui me... [Lire la suite]

jeudi 15 septembre 2011

La vie quoi...

Pour répondre à une question qui m'a été posée à plusieurs reprises ces derniers temps : non je n'ai pas arrêté l'écriture. J'ai simplement suivi mon envie, mon instinct, celui de prendre du recul, celui de ne plus penser écriture lecture. Ces six derniers mois, j'ai traversé une période de boulot intense, qui ne laissait la place à aucune activité créatrice. Au début de l'année, j'ai mené de front mes deux activités : travail et écriture. J'ai terminé au mois de mars mon 3e roman que je n'ai relu qu'une fois. J'ai cru bon démarcher... [Lire la suite]
vendredi 12 novembre 2010

Dame lecture

Il travaille tard et quand il rentre, nous sommes crevés. J'ai essayé de lui imposer un week-end en famille, tout le monde s'est déplacé mais il n'a pas pris la peine de partager avec nous ces moments que nous lui offrions. Je ne parviens pas à m'imposer à lui en ce moment. J'étais dans son ombre, j'étais son ombre, le suis-je toujours ? Cette absence de soleil, de lumière plumesque sur sa vie a effacé l'ombre. Pas de lumière pas d'ombre. Croit-il qu'il va disposer de mademoiselle Idée, de madame Écriture et de messieurs les Mots... [Lire la suite]
mardi 2 novembre 2010

Comme un canard

Un jardin, des canards, des oies, des bancs publics, des lectrices, les feuilles d'automne. Voilà le tableau. Le joli tableau dans lequel je me suis fondu en ce dimanche dernier. Tiens, je ne connaissais pas trop le quartier des Batignoles. Je n'étais même pas certain de le localiser. Paris est grand, Paris est varié et le parcours touristique que j'aime faire quand je suis de repos est souvent le même à quelques variations près. Alors changeons. Dimanche, 13h30. Une maman accroupie tient son petit garçon, blondinet ému par des... [Lire la suite]
Posté par dessinemoi1roman à 14:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 24 juillet 2010

Sur une île, quelque part, jamais seul

Le bateau tangue de plus en plus fort. Les flots le submergent, je sais maintenant que mes heures, mes minutes sont comptées. Cette traversée au bout du monde, c'était une aventure pour moi. J'avais peu vécu jusqu'à ce moment là, je devais me rattraper. L'avion je ne supportais plus. Le crash récent du vol Rio-Paris avait clairement montré qu'en cas d'avarie, on n'a aucune chance de survie. Sur un bateau, même en cas de tempête, on a une chance, si infime soit-elle. Et puis, même si on y reste, on a le temps de s'y faire, plus que les... [Lire la suite]
jeudi 15 juillet 2010

Le plein de lecture, le plein de carburant...

Comme je vous l'ai expliqué, il est inutile de s'essayer à l'écriture romanesque si on ne lit jamais. La lecture nourrit. C'est un carburant essentiel à la création d'une histoire. Un livre engendre un livre. Il y a forcément eu des âmes de génie sur cette terre qui ont bâti leur roman à partir de rien, ils ont même créé les codes que nous retrouvons un peu partout. Je sais que personnellement, je n'invente rien, je recycle, je digère, je mixe les influences, je les ajoute à ma sensibilité personnelle qui donne Renaud. Surtout, et... [Lire la suite]
vendredi 23 avril 2010

Merci Ernest

Voilà qui est dit. Merci à lui. Je ne connais que très peu les écrits d'Ernest Hemingway et il faudra qu'un jour je rattrape ce retard culturel, tout comme je l'ai fait l'an passé avec l'œuvre du très très grand Stefan Zweig. Pourquoi merci ? Merci pour ces 10 conseils aux jeunes écrivains. J'en ai bien sûr fait ma propre interprétation mais combien de fois, l'un de ces conseils résonnait dans ma tête creuse ?Revenons d'abord à la fameuse (et fumeuse ?) question qui a été posée un beau jour à Hemingway. Cette question, qui doit être... [Lire la suite]