lundi 9 janvier 2012

On fait quoi en 2012 ?

Quinze petits messages, des coups de gueule, du découragement... Voilà le bilan 2011 de ce blog. Un blog déserté, abandonné par son auteur, curieusement pas délaissé par ses lecteurs. Curiosité absolue, l'affluence n'a jamais été aussi bonne que depuis que je ne poste plus. Trop d'info tue-t-elle l'info ? Trop d'états d'âme, trop de passion n'est-il pas un frein à la passion ?Il est clair que 2011 et mon troisième roman auront causé de gros dégats dans mon activité de scribouillard. Chaque refus d'éditeur n'a pas été digéré, le... [Lire la suite]

mardi 3 mai 2011

Lettre d'un scribouillard inconnu à l'attention de Madame Écriture

Paris, le 03 mai 2011 À l'attention de Madame Écriture       Chère Madame Écriture, Vous me remettez ? Je sais que vous avez tant à faire et que vous ne pouvez pas connaitre tous ceux qui, grâce à vous se sont mis à scribouiller et pour les meilleurs d'entre eux écrire. Je tends à faire partie de cette dernière catégorie mais seule la patience et le travail me permettront d'y arriver. Et la passion aussi. Aujourd'hui, je n'ai aucune patience, pas assez d'énergie pour me remettre au travail (3 ans et 3 romans,... [Lire la suite]
jeudi 20 janvier 2011

Quand la petite voix intérieure se tait

Jusqu'ici je n'ai jamais pris de vrai repos de l'écriture. Toujours quelque chose en tête, ces idées qui se bousculent dans ma tête, ma voix intérieure qui refuse de se taire. Le boulot, l'alimentaire s'est momentanément calmé, plus de temps passé chez moi et curieusement, aucune volonté, envie ni énergie de me mettre sur mon ordinateur. La seule culture que je développe actuellement est physique, mon corps je l'ai trop longtemps ignoré et c'est son tour d'obtenir mon attention. Et quand je soulève de la fonte, quand je cours, ma voix... [Lire la suite]
lundi 20 décembre 2010

Des nouvelles...

Mon colocataire m'impose une trêve hivernale, il me force à jeter un œil en arrière et à considérer les trois années qui viennent de s'écouler : trois années d'écriture, ponctuées de deux romans terminés, deux en cours, un autre en projet, et six nouvelles complètes que je distille au fur et à mesure ici. Sans parler de ce blog auquel, mine de rien, j'ai consacré pas mal de temps, il a été, cette année, le lien qui m'a permis de ne jamais perdre le fil avec madame Écriture. Cette année a été synonyme de doutes sur ce que je devais... [Lire la suite]
vendredi 19 novembre 2010

Passer l'hiver

Écrire soit. Mais écrire quoi ? Les affres de la page blanche, je me vante souvent de ne jamais les avoir connus. En réalité, je les connais sur ce blog. Mon cerveau est en mode vacance et mon colocataire hésite à saisir la place que je lui donne. Je ne sais pas pourquoi il hésite tant. Je l'ai peut-être découragé qui sait. Mademoiselle Idée est occupée ailleurs, je lui ai envoyé un SMS pour lui demander ce qu'elle devenait, pourquoi elle m'abandonnait, elle m'a répondu que c'était moi qui m'abandonnais tout seul, qu'elle avait déposé... [Lire la suite]
vendredi 12 novembre 2010

Dame lecture

Il travaille tard et quand il rentre, nous sommes crevés. J'ai essayé de lui imposer un week-end en famille, tout le monde s'est déplacé mais il n'a pas pris la peine de partager avec nous ces moments que nous lui offrions. Je ne parviens pas à m'imposer à lui en ce moment. J'étais dans son ombre, j'étais son ombre, le suis-je toujours ? Cette absence de soleil, de lumière plumesque sur sa vie a effacé l'ombre. Pas de lumière pas d'ombre. Croit-il qu'il va disposer de mademoiselle Idée, de madame Écriture et de messieurs les Mots... [Lire la suite]
mercredi 27 octobre 2010

Week-end en famille

Un long week-end se profile. Mon colocataire, peu à peu, se réveille, se prépare à prendre le dessus sur moi. Il prendra le contrôle pour trois jours pleins à partir de vendredi soir. Il n'en peut plus de toutes les futilités dans lesquelles je suis plongé au quotidien. Je le trouve sévère, je ne m'ennuie pas moi. Mais lui, en dehors de l'écriture et d'un environnement totalement culturel, il trouve que tout est futile. Inutile de chercher à le contredire, je lui ai laissé peu de parole et d'espace ces trois derniers mois. Je l'ai... [Lire la suite]
mercredi 1 septembre 2010

Messieurs les Mots

Je ne cesse d'être reconnaissant envers madame Écriture de m'avoir permis de nouer avec elle une relation intime. Écrire me permet de canaliser ma colère intérieure. Me défouler, évacuer. Taper. Taper, taper, et encore taper. Taper avec ses doigts, martyriser un clavier, tictictictictictictic-espace-tictictictic. Voilà pourquoi j'écris plus souvent sur un ordinateur plutôt qu'avec un stylo. Le papier et le stylo c'est une autre relation à l'écrit. C'est soit quand je n'ai pas le choix, soit quand j'ai envie d'établir une relation... [Lire la suite]
Posté par dessinemoi1roman à 16:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 4 juillet 2010

Mademoiselle idée m'a dit

Mademoiselle Idée est toujours aussi espiègle. Tandis que je sèche depuis quelques temps sur le troisième roman dont j'ai largement dépassé la moitié, tandis que la forme que j'ai choisie (épistolaire) me gonfle clairement car les envolées littéraires y sont plus limitées, mademoiselle Idée a déboulé devant moi. Je piétinais, je piétinais et la voilà qui débarque et qui me souffle quelque chose. Quoi ? Comment ça ? Une nouvelle idée une nouvelle histoire ? Tu peux pas me faire ça ! J'ai besoin d'idées et d'énergie pour mon roman... [Lire la suite]
Posté par dessinemoi1roman à 21:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,